Un petit retour à l’origine de la problématique

La problématique de faire communiquer des environnements informatiques différents n’est pas nouvelle. Depuis la première mise en réseau des serveurs informatiques, cette problématique d’intégration est connue.

En effet, du moment que nous avons deux applications faites par des équipes informatiques différentes, le besoin apparait. Chaque application est conçue pour un besoin et dans un contexte particulier. Pour que cette dernière fonctionne, l’équipe a besoin de modéliser les informations traitées à sa maniere. Elle va choisir son vocabulaire et organiser les informations d’une maniere la plus adaptée possible pour ses utilisateurs. Ce qui implique forcément des structures de données differentes pour chaque application.

Dans un mode de collaboration inter-applicatif, lorsqu’une application a besoin d’échanger des informations, il y a besoin de faire correspondre ou « matcher » deux structures de données differentes ensemble : correspondance de concept, de vocabulaire, de type de données etc.

 

Un petit exemple concret pour illustrer la problématique

Prenons l’exemple d’une application de site de vente en ligne de matériel électronique et une application de livraison externe à l’enreprise. Lorqu’un client commande sa TV préférée et souhaite la faire livrer chez lui. Que se passe-t-il dans le systeme informatique des deux entreprises? L’application du site va émettre un message décrivant la commande du client.

Les informaticiens de cette application vont par exemple modeliser le message de la manière suivante :

  • Livraison
    • Nom = “Dupont”
    • Prenom =” Claude”
    • Rue = “ 45 rue de Paris”
    • Ville = “ Versailles “
    • Tel = “0656421745”
    • Id du produit =”4553323”
    • Nom du produit = “Samsung TV Gold”
    • Quantite =”1”
    • Champ = “preference livraison le soir »
    • Client
    • Commande
    • Information Complementaire

L’application de livraison à son tour, lorsqu’elle reçoit ce message, elle a besoin d’exploiter ces informations pour pouvoir demander au livreur de faire sa livraison. Or les informaticiens de cette application ont modelisé le bon de livraison de la manière suivante :

  • ColisALivrer
    • Name&Lastname
    • Phone
    • Adress
    • ProductId
    • Quantity
    • DeliveryHours

Comment dans ce cas ces deux messages vont ils être « matchés » ou « mappés »? 

Solutions existantes à l’intégration des données

Plusieurs solutions sont possibles :

  • Manuellement : l’entreprise du site envoi un fichier excel vers l’entreprise de livraison. Un employé fait la correspondance à la main puis l’envoi au système de livraison au bon format.
  • Automatiquement : l’application du site envoi un fichier de données (au format XML par exemple) via le réseau vers l’application de livraison. A son arrivé, un logiciel exécute des tâches de transformation donnée par donnée. L’ensemble de ce processus est exécuté automatiquement. A la sortie le fichier est transformé au bon format.

Aujourd’hui après des années, nous retrouvons sur le marché, soit des entreprises qui le font à la main tellement que les données echangées sont hétérogènes et évoluent constemment, soit des entreprises qui investissent dans des systèmes comme l’ESB, EAI, ETL …dans l’espoir d’automatiser et donc accélérer leur processus pour le développement de leur business.

Dans un prochain article, nous détaillerons les différents cas complexe de mapping de données et qui sont à l’origine des coûts non négligeables pour les entreprises aujourd’hui.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *